Non à l'assassinat programmé des identités régionales
Communique de presse de Bretagne Réunie

Publié le 5/04/16 20:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il y a un mois, c'étaient les Hauts de France. Aujourd'hui, suite à une consultation non démocratique car avec un choix imposé, les internautes ont choisi à 75 % le Grand Est devant Nouvelle-Austrasie,

Rhin-Champagne, et Acalie comme nom pour leur nouvelle technostructure que certains osent appeler encore " Région ".

Un pas de plus est franchi dans la disparition programmée des identités régionales, qui font la force de la France. Hier, finis les Picards, aujourd'hui finis les Alsaciens, les Lorrains... L'offensive jacobine atteint un paroxysme que Bretagne Réunie dénonce avec la plus grande fermeté.

Exigeons le démantèlement des Pays de la Loire

La seule chance que nous ayons, nous, Bretons, est de nous battre pour une région Bretagne forte. Unissons-nous, battons-nous pour contrer les génocidaires des cultures et des identités qui ont pour nom "Jacobins". Exigeons la réunification de la Bretagne, exigeons le démantèlement de cette région pétaino-guichardienne sans âme, sans odeur, sans saveur, qui n'essaye de faire croire qu'elle a une essence qu'à coup de dépenses publiques gigantesques.

L'avenir de l'ouest de la France est avec une grande et belle Bretagne forte, une région Val-de-Loire cohérente, à l'image d'une Normandie retrouvée. Voulez-vous qu'on nous appelle les Grands-Ouestiens ?

Bretons des cinq départements, Bretons de la diaspora, sortez vos Gwenn ha Du, signez la pétition que nous allons mettre en circulation. Tenez-vous prêts. Nous allons leur montrer que nous sommes déterminés à rester Bretons.

Nous ne laisserons pas assassiner notre région.

Jean-François Le Bihan

Document PDF 20160404_fr_nomsdesrgions.pdf communiqué de presse "Non à l'assassinat programmé des identités régionales". Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 2 commentaires
Maryvonne Cadiou
2016-04-07 01:36:56
C'est exactement ce que j'expliquais ce dernier week-end à ma vieille Maman à Paris, qui me demandait "Mais la Bretagne elle existe toujours ?" - elle ne s'y reconnaissait plus après le charcutage...
Je lui donnai des exemples, l'Alsace noyée, le Pays basque noyé aussi dans une énorme région jusqu'aux Charentes..., la Bretagne oui, mais déformée, encore mutilée - depuis la guerre - qui devrait s'appeler Région Bretagne et pas autrement...
"Il faut qu'en France on soit tous pareils, des bons Français, avec pas un cheveu qui dépasse, tu sais, comme les arbres taillés dans les rues au printemps, bien alignés au carré, pas une feuille qui dépasse. Il faut qu'on oublie nos mémoires, nos racines, nos traditions, nos coutumes, nos langues aussi... donc toutes nos identités".
Et je continuai : C'est dans ce but-là que les collections du Musée des Arts et traditions populaires de Paris ont été déménagées à Marseille au lieu de trouver leur place dans leurs provinces respectives, que la bibliothèque de la Marine de Brest a failli être déménagée à Rouen ou au Havre...
(0) 
Luc Guihard
2016-04-14 13:36:42
ça peut paraître anecdotique, sans importance, d'un autre temps ... Alors faisons le lien avec tout ce qui se passe, de par le monde, dès que l'on nie les identités, les particularismes, au nom d'une seule chose, la rentabilité, le profit, l'argent, comme ces jeunes amérindiens qui se suicident www.courrierinternational.com/article/canada-epidemie-de-suicides-dans-une-communaute-amerindienne?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1460552843 ...
Le monde est multiple, qu'on le veuille ou non ! Le problème n'est pas de réunir des régions, le problème c'est de le faire de manière autoritaire, sans aucune consultation ! La France entière vit ce que les habitants des Pays-de-Loire connaissent depuis 45 ans.
Bientôt, vous verrez les histoires régionales revisitées, comme si une région comment le "Grand-Est" avait toujours existé, sans Lorraine, Champagne ou Alsace ! Les dépliants touristiques feront l'éloge de ces territoires artificiels, oublieux des spécificités régionales ... ça arrivera ! Aux Bretons, aux Poitevins et aux Angevins qui composent les Pays-de-Loire aussi, on a expliqué un jour qu'ils devaient devenir Ligériens. D'abord, ça les a fait rire, les gens ... Peut-être qu'un jour, on apprendra que les jeunes de tel grande région bidon se suicident plus qu'ailleurs, comme les jeunes amérindiens au Canada, parce qu'il n'y a plus de branche où s'accrocher, parce qu'on leur aura volé leur identité ... Le pire, c'est qu'ils souffriront sans même savoir pourquoi, puisqu'ils ne sauront plus qui ils sont...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.