Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Rassemblement de Notre-Dame des Landes : Sylvain Fresneau en garde à vue
Ce 21 juin ...Les conducteurs de tracteurs ont été sortis de force de leur véhicules, des militants se sont fait traîner à terre avec une rare violence et des tracteurs ont subi des dégradations délibérées (portes éclatées).
Anne-Marie Chabod pour ACIPA le 21/06/12 19:56

Ce matin 21 juin, la Coordination des Opposants au projet d'aéroport appelait à un rassemblement à Notre-Dame-des-Landes à l'occasion du démarrage de cinq enquêtes publiques dont celle sur la loi sur l'eau. La zone impactée par le projet est à 98 % en zone humide.

Dès 3 heures du matin, quatorze tracteurs et cinquante militants ont bloqué les accès tout autour de la mairie ; une autre quinzaine de militants s'est installée sur les toits.

Vers 8 heures 30, deux-cent-cinquante personnes ont voulu rejoindre la mairie mais en ont été empêchées : tous les manifestants étaient tenus très à l'écart par un déploiement exorbitant de forces de l'ordre.

Les conducteurs de tracteurs ont été sortis de force de leur véhicules, des militants se sont fait traîner à terre avec une rare violence et des tracteurs ont subi des dégradations délibérées (portes éclatées).

Une manœuvre du tracteur de Sylvain Fresneau, président de l'Association de Défense des Exploitants Concernés par l'Aéroport (ADECA) a déclenché des jets nourris de gaz lacrymogènes et Sylvain a été mis en garde à vue. Il a été auditionné tout l'après midi à Châteaubriant, son tracteur et sa remorque ont été mis sous séquestre dans l'attente d'un éventuel jugement. Ce soir, trente militants sont rassemblés devant la gendarmerie de Châteaubriant et s'apprêtent à y passer la nuit pour le soutenir.

Cette manifestation lors de l'ouverture de ces enquêtes publiques avait pour objectif d'obtenir leur report au motif qu'elles ont été délibérément organisées de manière précipitée pour limiter les contraintes pour AGO/Vinci, qui plus est en pleine période de travaux agricoles et de vacances et pour une durée scandaleusement courte (4 semaines et demie au lieu de 8 pour celle de 2006).

La Coordination réclamait de manière non-violente la possibilité pour les citoyens d'être entendus ; encore une fois, de quel côté est la violence ?

Contacts presse :

Cyril Bouligand : 06 21 04 76 84

Julien Durand : 06 33 51 01 25

Voir aussi :
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières
Voir tous les articles de ACIPA
Vos 3 commentaires
marc iliou Le Jeudi 21 juin 2012 20:23
Et qu'est ce qu'il en pense Ayrault de ses flics voyous maintenant qu'il est encore plus haut ? il va certainement les soutenir comme son projet dément d'aéroport.
Mais pourquoi voter socialiste pour que rien ne change?
(0) 

André BERLAN Le Vendredi 22 juin 2012 12:23
L'abus de pouvoir c'est maintenant !
(0) 

Anne-Marie Chabod Le Vendredi 22 juin 2012 17:32
Voir aussi le récit et des photos de la journée du 21 juin 2012 sur le blog Paroles de Campagne :
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons