Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Une sage décision
Le Premier ministre vient d’annoncer après plusieurs mois de consultations, l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. J’ai pu être auditionné par lui sur ce sujet et ai exprimé la position que je porte de longue date contre ce projet aéroportuaire....
pour Le blog de paul Molac le 18/01/18 13:46

Le Premier ministre vient d’annoncer après plusieurs mois de consultations, l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. J’ai pu être auditionné par lui sur ce sujet et ai exprimé la position que je porte de longue date contre ce projet aéroportuaire. J’ai aussi tenu à préciser que les élus de ma circonscription étaient quant à eux pour la réalisation de cet aéroport.

Il s’agit selon moi d’une sage décision. La solution du réaménagement de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique constituait déjà une véritable alternative pour soutenir l’augmentation du trafic prévu. Je n’ai jamais compris pourquoi Nantes serait saturé avec 4,5 millions de passagers alors que Genève ou Nice ne sont pas saturés à 9 et 11 millions de passagers annuels sur une seule piste également ? Mon opposition à la construction d’un aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’équivaut pas à une opposition au développement économique de la Bretagne qui a besoin d’être reliée au reste du monde par l’avion. C’est une condition importante pour l’installation d’entreprises sur le territoire et la mobilité des habitants. Cette solution de réaménagement de l’aéroport actuel permettra aussi de préserver la terre agricole dans une région où l’agriculture reste un secteur économique de poids.

Enfin la question de l’évacuation de la ZAD devra être définitivement réglée d’ici le printemps. Il faut que ce territoire puisse retrouver la sérénité et ne plus être une zone de non droit.

Voir aussi :
Vos 2 commentaires
Lheritier Jakez Le Samedi 20 janvier 2018 19:43
Non Mr Paul Molac ,ce n'est pas une bonne décision pour les Bretons.
Ayant mené d'autres actions gagnées pour l'avenir de la Bretagne et des familles,je considère et d'autres autour de nous que ce
Ce reniement,après l'abandon par Mr Philippe du port de St Nazer/Montoir de Bretagne ouvert sur l'Océan Atlantique ,au profit du Havre,sont des erreurs historiques pour son développement.
(0) 

Dom Presquile Le Dimanche 21 janvier 2018 22:20
... des erreurs pour le "développement"... mais pas pour la protection plus qu'urgente, en Bretagne, de la nature, et de l'agriculture respectueuse de la biodiversité !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons