Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Adoption de la proposition de loi visant à lutter contre la spéculation immobilière en Corse
Chaque année, le groupe Libertés et Territoires auquel j’appartiens dispose d’une « niche parlementaire » : il s’agit d’une journée réservée au cours de laquelle nous pouvons mettre au débat au sein de l’hémicycle nos...
pour Le blog de paul Molac le 15/04/22 11:25

Chaque année, le groupe Libertés et Territoires auquel j’appartiens dispose d’une « niche parlementaire » : il s’agit d’une journée réservée au cours de laquelle nous pouvons mettre au débat au sein de l’hémicycle nos propres propositions de loi. C’est d’ailleurs à ce titre que ma proposition de loi relative aux langues régionales avait pu être examinée en première lecture en 2020, puis en seconde et dernière lecture en 2021.

Ainsi, c’est avec une grande satisfaction que j’ai pu constater que la proposition de loi de mon collègue Jean-Félix Acquaviva (élu en Haute-Corse) relative à la lutte contre le phénomène de spéculation immobilière en Corse a pu être adoptée, non sans difficulté, lors de son examen en première lecture. Cette victoire est de bonne augure pour la suite, car cela prouve que la représentation parlementaire est en mesure de prendre ses responsabilités, même contre l’avis du Gouvernement, pour lutter en faveur de l’accès au logement pour tous dans les zones tendues, à la faveur d’un statut particulier pour la Corse.

Je fais le vœu que ce succès puisse en inspirer d’autres, et notamment en Bretagne, afin de lutter contre les phénomènes d’exclusions sociales et territoriales en raison de l’augmentation déraisonnée des prix du foncier et du bâti sur certaines zones.

 Ce communiqué est paru sur Le blog de Paul Molac

Voir aussi :
5  0  
Vos 4 commentaires
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne Le Samedi 16 avril 2022 09:16
c'est positif
Profitons de ce vote pour savoir pour quelles raisons la loi sur les réquisitions de logements innocupés n'est pas appliquée?
Pouvez vous proposer qu'un inventaire ,commune par commune bretonne,..des logements innocupés depuis plus de 5,10 ans pouvant être réquisitionnés et loués,soit fait?
Un organisme social du logement pourrait gérer les loyers avec les propriétaires ?
je connais des appartements et maisons innocupés depuis plus de 10 ans et un depuis 40 ans dans un immeuble de standing.
voir ce qu'il se passe sur la Baule Le Pouliguen ,....c'est énorme le potentiel de logements libres à inventorier!
Alors que les travailleurs saisonniers , les jeunes, les familles sont bloqués dans leurs demandes et doivent se loger à des dizaines de Kms..
(1) 

Penn Kaled Le Samedi 16 avril 2022 16:15
Oui mais il y aura de moins en moins d'investisseurs individuels dans le logement locatif ,étant donné la multiplication des dégradations et des impayés .En plus certains propriétaires achètent des habitations pour y habiter ultérieurement ,les louent en attendant ,problème c'est ensuite le parcours du combattant pour récupérer la maison .J'en connais un en centre ouest Bretagne qui est dans le cas ,ayant vendu sa ferme il comptait récupérer une maison en location dans une localité ,impossible au point qu'il envisage d'en acheter une autre
(0) 

Burban xavier Le Samedi 16 avril 2022 19:20
amzer zo da ober evel-se e Breizh rak ar pleg -man zo diaes evit an tieghezioù , an labourion , ar re yaouank hag all ...
Ret eo da gaout ul lezenn evit veran al logirisoù goullo , dreistoll e-kerioù pe kreiz ker ....
N'eo ket skouerek eo da welout RBNB e -pep lec'h evit al lakizien (pe hanvourien ) da gentan -oll .
Ar c'henderhad evit sevel lojiris zo skort abaoe degadoù ... An diriad(rannvro) Breizh a zle da grouin evel ARFB kadranaet ha reolin ar marc'had ha iwe an dachenn . An emren evo an disorc'h evit da ober .
(1) 

kris braz Le Samedi 16 avril 2022 22:15
de bon augure…
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons