Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
L'assemblée constitutive de l'Association des opposants aux 
barrages
L'assemblée constitutive de l'Association des opposants aux barrages
Un projet qui inquiète
Un projet qui inquiète
- Reportage -
Les barrages sur l'Odet, un nouveau Plogoff ?
Le TGV est donné à Kemper pour 2016... ou 2018 ou pour plus tard
Louis Gildas pour ABP le 10/11/11 17:03

Le TGV est donné à Kemper pour 2016... ou 2018 ou pour plus tard, on ne sait au juste mais en attendant on a programmé les travaux pour une nouvelle gare. L'actuelle ne serait plus assez chic. Attenant à la gare, un quai militaire, comme l'armée a déserté Kemper, plus besoin de quai pour embarquer les troufions, des entrepôts vides datant de la splendeur du chemin de fer et l'usine Armor Lux qui a quitté les lieux après les dernières grandes inondations... Au total cela fait du terrain, beaucoup de terrain, de quoi attiser bien des convoitises. Sauf que ces espaces libérés sont inondables donc interdits de constructions. Mais en Hexagone lorsqu'il y a une loi il existe pas très loin une, voir des, dérogations attenantes. Et en effet ces zones pourraient être constructibles si elles devenaient à « projets ». Mais, car il y a un mais, à condition d'être protégées, autant que faire se peut, des inondations. Et pour protéger rien de tel que des barrages en amont. L'amont porte, ici, les noms de : Briec, Edern, Ergué-Gaberic, Coray, Elliant, Landudal, Langolen et Tregourez. Huit communes du bassin de l'Odet et de ses affluents où sont prévus quatre barrages pour protéger Kemper, sa gare et surtout un quartier d'affaires en projet.

« Quatre barrages, des terres agricoles qui vont disparaître, des habitations qui vont être inondées sans parler des paysages, des vallées dévastés et des nuisances induites à la construction » martèlent les opposants au projet.

Des opposants qui s'insurgent aussi contre des décisions qui semblent déjà être prises avant toute étude de terrain, avant toute concertation.

Des opposants qui se sont constitués en association et qui n'hésitent pas à parler de spéculation immobilière. Le projet d'aménagement du quartier de la gare prévoit en effet bureaux, zone commerciale et multiplex.

Le Scot - Schéma de cohérence territorial - est le maître d'oeuvre de l'opération et une enquête publique a été diligentée. Elle tiendra du 16 novembre au 19 décembre avec des permanences à Briec, Kemper et Fouesnant. Une affaire à suivre...

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1058 lectures.
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 1 commentaires
Fulup Emery Le Vendredi 11 novembre 2011 09:26
très intéressant, qui puis je contacter pour avoir plus d'infos sur ce projet ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons