Propos scandaleux et anti-démocrates de Jean-Marc Ayrault et de Jacques Auxiette
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 7/03/09 6:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Les membres du Comité ocal “Vignoble Nantais Midi Breton” du collectif « Bretagne Réunie », rassemblés ce 5 mars, expriment leur indignation après les propos tenus récemment par monsieur Jacques Auxiette, président de la région administrative des “Pays de la Loire”, propos tenus alors que la réunification de la Bretagne historique se profile enfin dans la prochaine réforme territoriale de la France. Monsieur Auxiette a notamment déclaré : “Cette réunification serait une annexion des temps modernes, voire une certaine forme de colonisation”.


De tels propos dans la bouche d'un élu sont effarants. Voilà l'Histoire revisitée avec des paroles mensongères, outrancières et empreintes d'une certaine violence. En effet, monsieur Jacques Auxiette et les quelques opposants à la réunification ne sauraient ignorer que :

1) Les habitants de la Loire-Atlantique sont très attachés à la réunification de la Bretagne, et qu'ils le prouvent, sondage après sondage (entre 63 et 75 % d'avis favorables depuis plus de 30 ans) ;
2) L'Histoire de la Loire-Atlantique s'inscrit intégralement dans l'Histoire de la Bretagne ;
3) Les bases de ce qui allait devenir la région administrative des “Pays de la Loire” ont été initiées sous le gouvernement du maréchal Pétain en 1941, lorsque la “Loire-Inférieure” fut enlevée à la Bretagne sans l'avis de la population ou de ses élus, ce tracé perdurant au mépris de la démocratie la plus élémentaire.


En conséquence, tout vrai “Démocrate” ne peut qu'être un défenseur de la réunification de la Bretagne. Cette réunification pourrait, par ailleurs, permettre une recomposition des régions de l'ouest de la France qui respecterait la volonté des habitants, de leur Histoire, de leur Culture et des réalités économiques actuelles, en bref, de la vraie Démocratie.

Dès lors, une fois la Bretagne réunifiée avec la Loire-Atlantique, le vrai “Val de Loire”, site déjà classé depuis 8 ans au patrimoine mondial de l'UNESCO, pourrait naturellement composer une vraie “Région” avec les départements impliqués. De même, la Vendée (le Bas-Poitou) et le Poitou-Charentes pourraient se développer dans le respect de tous.

Et c'est effectivement dans ce respect de tous et, selon nous, seulement ainsi, sans vouloir nier les uns ou contraindre les autres dans un “Grand Ouest” sans identité, que Nantes pourrait tout naturellement devenir un pôle interrégional indiscutable et indiscuté.

Chiche, Monsieur Jean-Marc Ayrault ?


Le porte-parole du Comité local “Vignoble Nantais Midi Breton” : Jean-Maurice Hilléreau

Paul Loret

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1348 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 1 commentaires
Maxime martin
2010-08-31 23:27:40
Dommage que la Vendée soit tournée économiquement vers Nantes et absolument pas vers le poitou (université, autoroutes, population, commerce...) Il est bête de détruire ce qui a été constuit pour faire plaisir aux bretons. Cette réforme doit permettre d'économiser de l'argent pas de doubler les frais. je n'aime pas spécialement jean Marc Ayrault et Jacques Auxiette ni les PDL , mais la Vendée est devenu la banlieu de Nantes et séparer administartivement la Loire Atlantique de la Vendée serait très contre productif
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.