Réforme territoriale : mobilisation estivale pour la réunification de la Bretagne
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 30/07/14 19:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie, 16 h 42

100.000 tracts sont actuellement distribués sur les 5 départements bretons à l'occasion des festivals et fêtes de l'été pour appeler à la manifestation pour la réunification de la Bretagne le samedi 27 septembre à Nantes. ( voir l'article ) et ( voir l'article )

La mobilisation s'amplifie, des Vieilles Charrues au Festival Interceltique de Lorient en passant par les Escales de Saint-Nazaire ou le Festival du Bout du Monde à Crozon ou encore la Nuit Bretonne à Nantes ABP [le 26 juillet] et dans bien d'autres rendez-vous jusqu'à la fin août.

Des banderoles sont déployées au cours de ces rassemblements populaires.

Les artistes tout comme les organisateurs des événements culturels relaient cette mobilisation comme les Tri Yann à Batz-sur-Mer ou comme le président du Festival de Cornouaille.

Partout le public répond présent pour dénoncer l'amputation de la Bretagne et réclamer la réunification à l'occasion de la réforme territoriale.

Jamais la Bretagne n'a connu une telle mobilisation pour la réunification de son territoire.

Samedi 27 septembre à Nantes toute la Bretagne a rendez-vous avec l'Histoire.

Ci-joint le tract actuellement distribué ainsi qu'une photo de la banderole déployée à l'occasion des événements culturels.

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

06 61 98 64 03

Bretagne Réunie appelle à la mobilisation de ses membres ou de tous sympathisants cet été

En complément du communiqué du président, nous publions ici des extraits de la newsletter interne de Bretagne Réunie du 30 juillet.

- Tout au long de l'été en Bretagne, dans les nombreuses fêtes et festivals, des appels à la mobilisation pour le samedi 27 septembre à Nantes, seront lancés par les artistes, les organisateurs, et par le biais de stands, d'annonces micro, de banderoles, d'affiches et autres tracts (en pièce jointe)...

- Si vous souhaitez nous rejoindre au FIL (Festival Interceltique de Lorient), ( voir l'article ) vous pouvez prendre contact directement par tél. auprès du responsable lorientais : 06 62 41 04 64, ou venir nous voir sur le stand de Bretagne Réunie.

- Si vous souhaitez aider à des stands dans tout autre festival de Bretagne cet été, appeler le contact de Bretagne Réunie : 06 82 67 19 46

- Bretagne Réunie recherche également quelqu'un qui monterait à Lorient, Quimper, Morlaix ce vendredi ou samedi 1er et 2 août pour y emporter un colis de tracts !

Bretagne Réunie

BP 49032

44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)

Contacts : contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Le Bihan Jean-François

Document PDF 1tract_b5_2014_recto.pdf Tract de la Bretagne à 5 départments. Été 2014, recto. Source : Bretagne Réunie
Document PDF 2tract_b5_2014_verso.pdf Tract de la Bretagne à 5 départments. Été 2014, verso. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.